De Cendrecor à Cendrecor Agro Écologie

La nouvelle donne agronomique pour les éleveurs. “Les cendres, le moteur de l’agro écologie.”

Les apports de cendres ont permis de contourner une des faiblesses des sols de la petite région à savoir des pH très bas.

Remarque : Pour beaucoup d’entre elles, les plantes donnent tout leur potentiel sur des sols proches de la neutralité.

En 20 ans les pH sont remontés de 1.5 point pour être à l’optimum aujourd’hui. L’incidence de ces pratiques est très nette sur les rendements en céréales et sur la richesse des prairies (évolution de la flore avec pousse spontanée de trèfle – valorisation des prairies naturelles).

Grâce aux cendres d’International Paper, en l’espace d’une dizaine d’années, les adhérents de Cendrecor se sont retrouvés autour d’une dynamique collective, plaçant « l’approche sol » au cœur de leurs pratiques.

Dès 2010, les bases d’un projet agricole sont définies alliant agronomie et durabilité des élevages.

Agroécologie : les premiers pas

Notre idée de départ : Utiliser le « capital sol » permis par les cendres pour mettre en place des systèmes de productions végétales (cultures, couverts, assolements, rotations, …) contribuant à la progression de la matière organique dans les sols.

Paroles d’agriculteurs :

“Nous avons complété cette approche d’une réflexion sur l’opportunité de production de protéines sur nos exploitations (luzerne, prairies multi espèces, méteils, …)

En faisant le choix d’une approche globale pluridisciplinaire”.

L’obtention en 2013 du CASDAR (fond d’ETAT – d’aides sur des initiatives novatrices) « mobilisation pour l’Agro Ecologie » a été l’occasion pour le groupe de multiplier les initiatives et va permettre de formaliser précisément les contours du projet.

Yann Quémener, Chargé de mission Cendredor.

Jean Luc Demery, adhérent Cendrecor, agriculteur, membre du conseil d’administration de Cendrecor.

De Cendrecor au GIEE Cendrecor Agro Ecologie

La dynamique engagée inscrit le groupe dans une réflexion élargie – tenant compte de plusieurs dimensions :

Durabilité des exploitations : limitation des intrants et efficacité des systèmes au travers de l’autonomie alimentaire et la réduction des achats d’engrais,

L’environnement : recyclage d’un déchet et renforcement du rôle social des agriculteurs, stockage carbone et biodiversité au travers la remontée des pH dans les sols et les évolutions des assolements (multiplication des légumineuses, allongement de la rotation).

Paroles d’agriculteurs :

« Nous valorisions depuis 2002 les cendres dans un partenariat innovant. Nous avions dans notre code génétique la triple performance depuis le début, il nous manquait un “archiveur” d’idées, une échelle de valeur pour nous positionner dans notre action. Sur l’ensemble de ces points l’Agro Ecologie nous amenait des réponses concrètes ».

Le GIEE (Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental) « Cendrecor Agro Ecologie » est ainsi créé en 2015. De son côté, International Paper encourage la démarche des agriculteurs (labellisation en juin 2015).

Pour mettre en œuvre « la triple performance », les agriculteurs ont articulé leurs actions autour d’une équation qui fait toute l’identité et la cohérence de Cendrecor :

Les cendres = +De possibilités agronomiques = des systèmes de cultures performants et diversifiés = + de biodiversité”.

Agroécologie : quelques définitions

• Définition de l’agro-écologie : L’agro-écologie est une façon de concevoir des systèmes de production qui s’appuient sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes. Elle les amplifie tout en visant à diminuer les pressions sur l’environnement (ex : réduire les émissions de gaz à effet de serre, limiter le recours aux produits phytosanitaires) et à préserver les ressources naturelles. Il s’agit d’utiliser au maximum la nature comme facteur de production en maintenant ses capacités de renouvellement.

Elle implique le recours à un ensemble de techniques qui considèrent l’exploitation agricole dans son ensemble. C’est grâce à cette approche systémique que les résultats techniques et économiques peuvent être maintenus ou améliorés tout en améliorant les performances environnementales.

► Source définition de l’agro-écologie : Agriculture.gouv.fr

 

Déclinaison par le Ministère de l’Agriculture : Dans sa définition de l’agro écologie, le Ministère de l’Agriculture promeut une démarche articulée autour de trois performances (économique, environnementale, sociétale) sur lesquelles les exploitations s’engagent.

C’est pourquoi les actions de Cendrecor Agro Ecologie sont réparties selon ces 3 axes de travail.